STATISTIQUES (en cours de mise à jour)


Commandité par l'UNEC et le CNEC, le rapport de branche de la coiffure s'est appuyé sur une enquête réalisée auprès de 1 337 professionnels (indépendants, salons sous enseigne ou coiffeurs à domicile). Il fournit des données 2016 sur le positionnement et les perspectives économiques de la profession, l'emploi au 31 décembre 2016, les conditions de travail, la formation professionnelle, les rémunérations.

Le secteur de la coiffure compte 85 700 établissements en 2016 (+3 % par rapport à 2015), dont près d'un quart de salons à domicile et 67 % de salons indépendants. Ils réalisent 5,895 milliards d'euros HT de chiffre d'affaires (+4,8 % par rapport à 2015). L'ancienneté des entreprises est en progression (à 10,5 ans). Le nombre d'établissements employeurs est en baisse depuis 2011, 54 % des établissements n'emploient aucun salarié en 2016, 28 % en ont de 1 à 2. Le secteur dénombre 184 258 actifs dont 61,5 % de salariés, 15,5 % des salariés étant des apprentis.

En ligne sur le site de l'UNEC :  http://www.unec.fr/images/documents/Rapport-de-Branche-COIFFURE-donnes-2016-DEF.pdf 

Le rapport de branche 2013 de la convention collective de l'esthétique, cosmétique et de l'enseignement technique et professionnel lié aux métiers de l'esthétique et de la parfumerie couvre le positionnement économique de la profession ainsi que l'emploi et les conditions de travail. L'étude dénombre, en 2012, 32 970 entreprises de soins de beauté sans aucun salarié et 8 760 possédant au moins 1 salarié. Le chiffre d'affaires des instituts de beauté et espaces de soins corporels est de 1 485 M€ HT (+0,5 % par rapport à 2011), constitué en grande majorité par les soins destinés aux femmes. Les instituts de beauté et les espaces de soins emploient 38 500 personnes (+1,5 % par rapport à 2011) dont 30 500 sont salariés, 21 % étant en contrat d'apprentissage. 91,5 % des salariés sont des femmes. Sur l'ensemble de l'année 2012, le taux d'embauche s'élève à 25 %. En matière de formation professionnelle, plus de 42 % des salariés ont bénéficié d'une formation ayant majoritairement trait aux techniques esthétiques et soins des corps. En 2012, on compte 140 écolesprivées d'esthétique hors contrat, qui emploient 1 950 personnes dont 94 % de salariés. 

Document à commander auprès de la CNAIB : http://www.cnaib.fr/